Mais, Plus ne s’accordent pas comme Toujours, en toute liberté. C’est adverbial. Il faut le Savoir.

IMG_1392

Mais, Plus ne s’accordent pas comme Toujours, en toute liberté.
La fin ne présage ni du singulier, ni du pluriel en société.
C’est adverbial. Surtout Quand Après est Enfin, le mot de la faim.
Surtout Comme Parfois, mal acquise est la langue et ne profite qu’à Guère.
C’est proverbial. N’y allons pas par quatre chemins, sur chentiers,
Le mauvais Franchais maitriche comme il respire et chouffle si ch’est trop chaud.
Es Potache, servi en instantané sur plateaux, se boit comme petit lèche en Portugueche.

En licence laborieuse,  Toujours plus est autre paire de manches.
De celle qu’on retrousse…sans plus d’effets désirés.
(Cf. une autre partie, en référence, toute aussi signifiante,
Un peu plus loin dans le déroulé …
Pas trop loin quand m’aime, n’abusez point,
Tout n’est pas qu’un seul sens unique.)
Même en contextes, femme de plume varie.

A rougir et à l’oreille, certaines sont réservées,
Comme les stylos, faute de plume.
Une question de petites notes,
C’est signifié en gros et à peu près du côté de l’épicier.
Du stylo à l’oreille, prendra quoi ma petite dame, il serait néanmoins hasardeux,
De déduire en addition de « Siou plait », qu’il apprécie femme de plume,
Tout comme de conclure de  «Ben, à demain » que son fils, Ben est manuel.

Au doigt sur la bouche, c’est question de meilleure facture,
Comme commentaires font le pont et quelques autres soupirent.
En silence, les fruits du labeur se recueillent.
Chut !
C’est signifié en gros, du côté de la bibliothèque.
Quand le jeûne  fait l’impasse et manque de paroles,
C’est la cène assurée, sans faire pour autant tout un noir tableau.

Aux dents qui grincent, c’est question de douloureuse,
Du Côté de la Corbeille , n’a pas le melon qui veut,
Et suit souvent le standard, comme orange à Noël.
Pas une once de jugeote du côté de la Bourse,
Ni de commune mesure pour la permanente de Constance.
Par quelques petits apports, en volume, il faut y contribuer.
C’est signifié en gros et sans détail du côté de la Bourse.

En règle d’arts, graphiques et toutes variables entêtes,
La mode des hauts et des bas vaut mieux
Que ligne plate sous toutes les coutures.
Pas d’autres moyens que de la prendre par cœur,
Pour avec succès s’y essayer et  l’entreprendre.
La devise donne le change, en principal et accessoires,
Comme l’intérêt se salue d’un Chapeau, en morale de l’histoire.

Standard comme musique, bloquée dans l’ascenseur,
Souvent des 4 saisons, pour instance et  au jugé, en box d’office.
La party est remise comme arrière fond, en play back au bureau.
Avoir les petites notes sur le bout de la langue ne suffit guère.
En import et En outre Manche,  même si sans effets désirés,
C’est sur Bristol qu’elle résonne sentencieuse .
Tenue correcte exigée. RSVPie jacasse en bonnes et dues formes.

C’est simple nota Benêt ou C’est en Poche, conclua une belle Brochette de collection,
Pour la femme de plume, le change est aisé et de bonne tenue.
Elle passe de la monnaie à l’hôtel, d’une simple déduction,
Comme elle taxe, en effets, quand elle refait la Manche.
Pour s’affranchir de Chaine et s’offrir un Chanel.
Tout compte fait. My taylor is rich.
Reste le B.a.ba pour femme de plume. Il faut le Savoir.

A Break Down Stage ...Reflection around a Coffee, put on table

Lire plus de Chroniques Gastropodiques, par le Menu …ou à la Carte
Comments
One Response to “Mais, Plus ne s’accordent pas comme Toujours, en toute liberté. C’est adverbial. Il faut le Savoir.”
  1. Robert BENBASSAT says:

    j’en reste BABA non au rhum

    mon dfaut de plume vous inspira t il ou je prends mes dsirs pour des ralits

    toujours plus est un bon slogan aussi permet il la licence en beaucoup d’actions

    toujours un plaisir de vous lire bien que plume varie ,mais si vote plume se rapporte a votre ramage vous tes le phnix

    de la page en Velin une Scne autrement plus importante au quotidien

    a vous lire

    dans vos clats d’ ecriture

    Robert

    Le 3 octobre 2013 17:06, “Eve ry de tout , A more included, & fr Viel en +

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

  • Every de tout, A more included, & 2 Viel en +

    Eve ry de tout, .au propre et au figurez-vous, c'est déjà tout un lot ... de 12 bonnes raisons de tout mélanger en une suite logique ...
    1) Elle n'est pas la dernière en matière de fautes, quand les mots sont croisés ...

    2) I'm pro, c'est son métier

    3) Dans le melting pot, elle ne crache pas dans la soupe...

    4) Elle est parisienne comme tête de veau, et ne rechigne pas devant les froggies servis par des non-domestiques

    5) Elle retourne 7 fois, comme pas une autre, les langues pour celle qu'elle n'a pas encore dans la poche ...et parle comme pied dans la tongue de sa mère.

    6) Foncé, en stock dans son magasin, c'est en option ... comme clair, c'est le temps qui lui manque.

    X2) Quand ça compte, elle voit double...
    N'en jetez plus, la coupe est pleine ...Cheers

  • Valéry Schneider

    Valéry Schneider

    Une publicitaire et une desperate housewife qui a bien tourné ...la page et beaucoup d'autres clichés ...et qui en noircit pas mal, si son temps s'y prête ...Ca varie, même au beau fixe...

    View Full Profile →

%d bloggers like this: