La femme en a ras le Flower Power. Il faut le Savoir.

IMG_7941

En license poétique, la femme est une rose,
A ne cueillir qu’en sa plus verte nouveauté,
Comme on le romance encore d’avance,
Avec autant de crédits que le signe Triolet sur le volet
Et un autre homme bien plus vieux en renommée.
Comme ne le dirait point l’immortelle Marguerite,
Ni l’autre Marguerite Du ras de ses pâquerettes.

Pour autant, Hors concours, l’épine,
Elle l’a dans le pied à défaut dans la main du poil.
Elle a Beauvoir pour l’essentiel,
La force du poignet dispense la veuve joyeuse ,
De la crampe de l’écrivaine
Comme Bonjour Tristesse dispense de mémoire,
Une toile à veuve en noir.

Comme une pierre dans son jardin,
La culture sur les bords laisse souvent à désirer,
Comme le déplorent d’innombrables pensées.
Lis la tout de suite, il est bien temps celui qui court,
Pour marcher en moins plates bandes,
Et emplir  d’à côtés,  l’eau de rose,
Du  côté de ses pompes.

N’écoutes point l’aigre Ronsart, en arts à varier,
Les salades composées sont féminines…
En marchant, elles délivrent leurs hyper et leurs super,
Dans toute une palette déclinée au fil et en saisons,
Roses sur la figure, comme en tête de gondole
Tirés bien haut comme en joue, pan dans les dents
Posés tout bas au bout des lèvres ou jusqu’à la racine,
Les parties affichées à tout prix sont légions.

En robe du côté des Champs,
Les Elysées ne sont pas seules …
En langage fleuri, rose aussi fait impression,
Liberty en lumière classique …
Flower power en  spontanée,
Girly, en plus  jeune génération,
Sans parti attitré, ni couverture à soi.

Les Chroniques Gastropodiques, par le menu …

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

  • Every de tout, A more included, & 2 Viel en +

    Eve ry de tout, .au propre et au figurez-vous, c'est déjà tout un lot ... de 12 bonnes raisons de tout mélanger en une suite logique ...
    1) Elle n'est pas la dernière en matière de fautes, quand les mots sont croisés ...

    2) I'm pro, c'est son métier

    3) Dans le melting pot, elle ne crache pas dans la soupe...

    4) Elle est parisienne comme tête de veau, et ne rechigne pas devant les froggies servis par des non-domestiques

    5) Elle retourne 7 fois, comme pas une autre, les langues pour celle qu'elle n'a pas encore dans la poche ...et parle comme pied dans la tongue de sa mère.

    6) Foncé, en stock dans son magasin, c'est en option ... comme clair, c'est le temps qui lui manque.

    X2) Quand ça compte, elle voit double...
    N'en jetez plus, la coupe est pleine ...Cheers

  • Valéry Schneider

    Valéry Schneider

    Une publicitaire et une desperate housewife qui a bien tourné ...la page et beaucoup d'autres clichés ...et qui en noircit pas mal, si son temps s'y prête ...Ca varie, même au beau fixe...

    View Full Profile →

%d bloggers like this: