La Critique est Facile, mais en Ignorant la Sauter n’est pas Aisé. Il faut le Savoir.

IMG_1403
Comme un dialogue de sourds, pour qui veut bien l’entendre,
A plus d’un titre, son conte est bon peut laisser à désirer,
Comme le démontre, la dernière séance tenante et sa suivante.
Une simple réunion hasardeuse, le cocktail explosif qui enchaine,
Et la pièce, malhabilement glissée, dérape en guise de pourboire.
Bref, le décor est planté. Le bon plan aussi.
Rideau !

– Lui ( content de sa prestation et buvant du petit lait) :
Ca vous a plu ?
– Elle (en aparté) :
Alors heureuse ? …C’est d’un gout !
– Elle (tombant de haut et le reprenant d’encore plus) :
Sire, Conférence hasardeuse se définit à la louche.
– Lui ( tout bas) :
Dame, si elle compatit, en bonne poire, elle passe à la casserole !
– Elle (explicite) :
Votre périmètre d’intervention laisse à désirer,
Veillez pour une prochaine à circonscrire le sujet.
– Lui (prenant de l’aplomb) : Juive ?
– Elle (prenant la mouche) :
Un schéma classique. C’est petit ! … Rien de mieux à votre actif ?
– Lui (grand seigneur):
Madame est exigeante ! Le solde est positif. Passez moi l’addition.
– Elle (prompte à corriger les fautes) :
Passez moi l’expression, l’expression ! Sans queue ni tête, votre proposition.
– Lui (conciliant) :
Passons l’éponge ensemble et reprenons là où nous en sommes restés.
– Elle (en sourdine, en décolleté, mais culottée quand même… ) :
Là Plonge ? Le niveau de marrer ne prête point à rire généreux.
C’en est trop, c’est de l’usure !
– Elle (encore et toujours, parce que le mot de la fin lui revient) :
Sire, Constance n’atténue le mauvais côté que dans un sens bien déterminé.

Le dialogue tourne au vinaigre,
Entre la Poire (sans que troisième larron ne s’ajoute) et le dessert.
Elle prend la tangente et quitte la scène, d’un ménage ordinaire.
Sans demander de son « Reste ! », un acte manqué de plus.

En guise de conclusion,Femme de Plume n’en fait qu’à la sienne,
Mais pose ses conditions :
Si elle ne calcule pas, celui qu’elle a dans le pif,
Si la langue est bien répartie à différents niveaux,
Si le gouffre insondable est représentatif de l‘échantillon,
Si le mâle, entendu dans son genre, est assez prévisible,
C’est statistique, un jour ou l’autre, vous tomberez sur un con.
Mais Femme de Plume sait le reconnaître,
La critique est facile, mais en Ignorant la sauter n’est pas aisé. Il faut le Savoir.

Plus de Chroniques Gastropodiques par le Menu, c’est ici. 
Nos suggestions à la carte, pour accompagner cette chronique (3ème volet de la quadrilogie sur le calcul et la parole) :
1) Au Diable l’Avarice, vous dira la Calculatrice. Il faut le Savoir.
2) La Bonne Parole, Volatile, se disperse à Tire d’Ailes. Quoi que … Il faille, le Savoir.
4) La Preuve par Deux marche aussi à l’Envers. Parole de pied ! Il faut le Savoir.  

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

  • Every de tout, A more included, & 2 Viel en +

    Eve ry de tout, .au propre et au figurez-vous, c'est déjà tout un lot ... de 12 bonnes raisons de tout mélanger en une suite logique ...
    1) Elle n'est pas la dernière en matière de fautes, quand les mots sont croisés ...

    2) I'm pro, c'est son métier

    3) Dans le melting pot, elle ne crache pas dans la soupe...

    4) Elle est parisienne comme tête de veau, et ne rechigne pas devant les froggies servis par des non-domestiques

    5) Elle retourne 7 fois, comme pas une autre, les langues pour celle qu'elle n'a pas encore dans la poche ...et parle comme pied dans la tongue de sa mère.

    6) Foncé, en stock dans son magasin, c'est en option ... comme clair, c'est le temps qui lui manque.

    X2) Quand ça compte, elle voit double...
    N'en jetez plus, la coupe est pleine ...Cheers

  • Valéry Schneider

    Valéry Schneider

    Une publicitaire et une desperate housewife qui a bien tourné ...la page et beaucoup d'autres clichés ...et qui en noircit pas mal, si son temps s'y prête ...Ca varie, même au beau fixe...

    View Full Profile →

%d bloggers like this: