Libre comme l’air …

IMG_8081L’air du temps est à l’orage. Un cyclone de pensées agitées chasse l’autre avec cette volonté farouche d’emporter tout sur son passage. Les horreurs du passé pour certains, les menaces d’aujourd’hui pour d’autres, et même l’avenir qui ne vaut plus la peine d’être vécu pour les plus sombres.

Chacun dans sa dérive se raccroche comme il peut à sa bouée de sauvetage. Envoyée miraculeusement par on ne sait qui pour nous maintenir à flot. Une volonté et une force supérieures qui nous aurait envoyé une feuille de route vers le progrès pour les adeptes de la boussole intérieure, une carte au trésor d’un paradis lointain pour les fervents aventuriers. Peu importe. Un chemin tracé pour nous vers un monde meilleur.
Tout le monde ne jure plus que par sa mission de vie, que par sa juste cause. Elle justifie tous les sacrifices, tous les efforts, tous les renoncements. Seul ou en groupe. De plus en plus en groupes, en nuées agglutinées, en moutons comme les nuages, d’ailleurs, dans l’air du temps qui menace. La mission des uns affronte la mission des autres dans un glorieux combat. Chacun, charitable dans sa volonté de partager sa bouée de sauvetage avec le maximum de ses semblables, souffle son vent de prosélytisme. C’est pour la bonne cause, la sienne. Celle qui lui aurait été confiée en mains propres pour une fin supérieure qui justifie tous les moyens. Manipuler les courants porteurs, s’engouffrer dans les brèches des plus fragiles, éroder les reliefs saillants des faits. La force des marées humaines soulevées par des tempêtes d’indignation semble sans limites. Une force à soulever des montagnes. Une force à faire grandir les plus médiocres. La force du sentiment de toute-puissance à faire battre de l’aile les raisons vacillantes en envolées lyriques débridées.

Chaque jour de nouveaux sauveurs de l’humanité nous agitent leurs discours d’apocalypse, nous promettent un monde tout blanc ou tout noir. Un monde sans couleur, sans nuances. A prendre ou à laisser. Se sauver ou périr. Le choix est radical.
Les vigies lancent des alertes, en inondent les ondes. C’est leur fameuse mission de vie. Diffuser toute information conditionnelle toujours plus loin, toujours plus fort pour que la terreur soit salutaire et s’ancre dans les cœurs dans l’espoir d’un dernier soubresaut. Le fond de l’air est de plus en plus phobique. Les esprits tanguent et s’entrechoquent en un interminable va-et-vient.

Et moi, d’un coup, j’ai le mal de mer et reprends pieds sur mon rocher. Le soleil me réchauffe, le bruit des vagues s’apaise et me berce. Un pur moment de bonheur.
J’ouvre les yeux quand une pensée vagabonde me cueille. Que c’est bon de n’avoir pas de mission de vie attitrée. Aucun devoir, ni finalité supérieurs. Rien que ce que je me dois. Des moments de bonheur .
Ce jour là, face à l’horizon, mon paradigme a chaviré. Les « missions de sauvetage» dont tant de monde se gargarisent d’un air entendu pour mieux les assener aux autres me sont apparues aussi légères à ma main que de simple outils. Une énorme caisse à disposition. La seule et unique question à me poser est de savoir au jour le jour si les outils que j’y pioche me servent à construire mon bonheur. Du bonheur à respirer, les jours les plus simples, du bonheur à partager, les jours les plus fastes.
Et soudain, l’air du temps a suspendu son vol. Les souvenirs de bonheurs vécus sont éternels.

IMG_0377

Comments
One Response to “Libre comme l’air …”
  1. Bonsoir Merci pour vos belles réflexions (je sors du ciné j’ai vu Salafiste….) Je vous envoie mes meilleurs vœux pour 2016 j’ai encore 30 minutes Restos debout Écoutons nous les uns les autres Pour vivre les moments décrits par vous Volons nos instants et trouvons l’harmonie avec notre contemporain Cordialement

    Envoyé de mon iPad

    >

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

  • Every de tout, A more included, & 2 Viel en +

    Eve ry de tout, .au propre et au figurez-vous, c'est déjà tout un lot ... de 12 bonnes raisons de tout mélanger en une suite logique ...
    1) Elle n'est pas la dernière en matière de fautes, quand les mots sont croisés ...

    2) I'm pro, c'est son métier

    3) Dans le melting pot, elle ne crache pas dans la soupe...

    4) Elle est parisienne comme tête de veau, et ne rechigne pas devant les froggies servis par des non-domestiques

    5) Elle retourne 7 fois, comme pas une autre, les langues pour celle qu'elle n'a pas encore dans la poche ...et parle comme pied dans la tongue de sa mère.

    6) Foncé, en stock dans son magasin, c'est en option ... comme clair, c'est le temps qui lui manque.

    X2) Quand ça compte, elle voit double...
    N'en jetez plus, la coupe est pleine ...Cheers

  • Valéry Schneider

    Valéry Schneider

    Une publicitaire et une desperate housewife qui a bien tourné ...la page et beaucoup d'autres clichés ...et qui en noircit pas mal, si son temps s'y prête ...Ca varie, même au beau fixe...

    View Full Profile →

%d bloggers like this: